Au fil des années, le cinéma porno L’Instant X, au cœur du quartier naturiste, a su se faire une place dans le cœur – et les pratiques sexuelles – des couples libertins. Comme Carole et son mari, qui y ont organisé une séance très spéciale.

Nous avions parlé au patron de L’Instant X du fantasme de Carole, ma femme, de tourner une vidéo porno dans son établissement. S’offrir une orgie de pluralité masculine dans un cinéma porno, et être de surcroit filmée pendant son gangbang, elle ne parlait plus que de ça. En plus, L’Instant X donne directement sur la galerie marchande, donc on peut se tirer facilement si quelque chose déplait à la dame.

Donc, quand Carole est arrivée, les mecs avaient pris soin de se mettre des cagoules, pour ne pas être reconnus. Nous nous sommes assis devant le film (c’est bien ça l’intérêt d’un cinéma porno) et ma femme s’est mise à se masturber, jusqu’à un premier orgasme, pendant que les hommes commençaient à la peloter. La suite est sur la vidéo.