La suite de notre reportage sur l’exhibitionnisme sur la plage du Cap, avec des témoignages de couples exhibitionnistes qui pratiquent le libertinage au grand jour sur le sable fin.

Je m’approche donc du jeune couple qui vient d’offrir une séance d’exhibitionnisme plutôt torride aux quelques voyeurs qui passaient par là : « bonjour, je peux savoir pourquoi vous vous exhibez comme ça ? ce qui plaît de faire ce genre choses en public, là, sur la plage ? ». La question était un peu trop directe, le couple exhib semble se braquer.

exhibitionnisme au Cap d'Agde

sur la plage du Cap, l’exhibitionnisme est aussi une fin en soi

Je leur explique que je m’interroge sur l’exhibitionnisme sur la plage, ils s’adoucissent un peu : « en fait, nous ne faisons pas ça souvent. Mais c’est devenu comme une tradition pour nous. A chaque fois que nous venons au Cap d’Agde, 3 ou 4 jours par an, j’ai droit à un cunni lors de notre première sortie sur la plage et mon mec a le droit à une pipe le dernier jour ».

Drague et exhibitionnisme sur la plage

Je tente de pousser la discussion un peu plus, de comprendre le comment du pourquoi : « la première chose, c’est que nous aimons le côté provocateur de l’exhibitionnisme. Nous sommes libertins depuis des années, et pourtant, avec nos mines de tourtereaux en goguette, tout le monde nous voit comme un couple sage. Quand on pratique l’exhibitionnisme sur la plage, ça choque certaines personnes, même très libertines, et ça nous excite beaucoup… »

468x60_2

Et la seconde chose : « la seconde chose, et je crois que c’est vrai pour la majorité des couples exhibs ici, c’est qu’il y a une dimension drague dans l’exhibitionnisme. C’est un peu : nous sommes chauds, venez nous voir, à destination des autres couples. Il faut comprendre que la plupart des couples ici sont échangistes ou mélangistes. »

C’était donc ça : si les couples se livrent à l’exhibitionnisme sur la plage du Cap, c’est aussi parce que c’est un vrai club de rencontres échangistes à ciel ouvert. Et, en s’exhibant, les couples aiment aussi attirer l’attention des autres couples.

Exhibitionnisme et dogging

Sauf que voilà : on cause, on cause, mais, pendant ce temps, une nouvelle meute de voyeurs s’est rassemblée, cette fois dans l’eau, à quelques mètres du bord, là où la mer n’est profonde que de quelques centimètres.

Au milieu des matteurs, un couple qui pratique une forme d’exhibitionnisme un peu spéciale. Elle doit avoir 45 ans, lui à peine plus. Elle est à genoux et le suce, puis passe à une autre bite, une des nombreuses qui sont tendues vers elle.

exhibitionnisme et drague

le mari encourage les voyeurs à couvrir sa femme de sperme chaud

Il faut croire que de s’astiquer le manche pendant des heures devant les exhibitions des uns et des autres a des effets inattendus, car les voyeurs qui ont chance d’être sucés (ou branlés, c’est selon) par la libertine jouissent très vite. Et le mari de les encourager à couvrir sa femme de sperme chaud.

Au bout d’un quart d’heure, peut-être moins, elle en a dans les cheveux, sur le visage et sur les seins. Elle semble ravie et arbore un large sourire. « Quel pied, trop bon ! » me lance-t-elle, ayant repéré la seule femme de l’assistance. Et la voici partie un peu plus loin dans l’eau, sans doute pour se rincer.

Ma première hypothèse n’était donc que partiellement vraie : l’exhibitionnisme sur la plage du Cap d’Agde peut être aussi une fin en soi.