homme célibataire sur la Baie des CochonsC’est Thierry qui nous a contacté pour raconter son aventure sur la plage libertine du Cap d’Agde. Il mourrait d’envie de nous raconter comment il avait fait la connaissance d’un couple sur ce que tous les libertins et libertines appellent ici la Baie des Cochons. Une histoire d’homme célibataire qui devrait en concerner plus d’un. En tout cas, tous les célibataires libertins.

Salut à tous les libertins et toutes les libertines de ce site que je trouve génial pour faire la découverte du libertinage au Cap d’Agde. Je me prénomme Thierry, j’ai 48 ans, et je suis malheureusement divorcé depuis cinq ans. Je suis donc ce qu’on appelle un homme célibataire.

Comme je ne suis pas ce qu’on pourrait appeler un tombeur (je suis plutôt timide), j’ai pris l’habitude de fréquenter les clubs libertins de ma région, ainsi que les sites de rencontres libertines. C’est ainsi que j’ai entendu parler de la fameuse plage des libertins au Cap d’Agde, et que l’envie m’est venue d’aller y faire un tour.

Un homme célibataire sur la Baie des Cochons

C’est vrai que, à peine arrivé, on se retrouve immédiatement dans l’ambiance. Des couples y coquinent sans vergogne et sans se soucier d’un homme célibatairecomme moi, et encore moins de ceux qui jouent les voyeurs. Ou plutôt si : les couples s’amusent à allumer et à s’exhiber et tout le monde est content.

Comme tout le monde, j’ai joué les mateurs pendant toute l’après-midi, avec une préférence pour mes « voisins de serviette » dont la dame, une joyeuse libertine un peu ronde se faisait régulièrement caresser par son homme. Quand je n’étais pas dans l’eau ou en train de me mêler à la meute des voyeurs, je regardais avec plaisir cette femme se laisser à la masturbation de son homme en public.

Comme je vous l’ai dit, je suis assez timide : je n’ai bien sûr pas abordé le couple. Mais quand la dame a relevé la tête pour vérifier qu’on la mattait, et qu’elle a croisé mon regard, je n’ai pas joué les blasés, je n’ai pas baissé la tête. Je lui ai souri, tout simplement.

Et ça a été le début de mon aventure. Peu de temps après, la libertine s’adressait à moi, pour parler du beau temps. Je lui ai répondu avec mon air toujours un peu timide. Puis la plage s’est vidée petit à petit, jusqu’à ce que ne restent que les couples qui avaient envie de baiser ici.

Dont mon couple. Ils m’ont alors invité à venir les rejoindre dans un trio coquin, lors duquel elle nous a sucés tous les deux (son mari et moi) pendant que les voyeurs formaient une ronde autour de nous, un peu dépités de ne pas être à ma place.