La saison estivale est sur le point d’ouvrir. L’occasion pour nous de traiter de la question des médias qui parlent du Cap d’Agde. Et de l’aspect libertin du quartier naturiste.

Vous avez dit marronnier ? S’il en est un qui occupe tous les journaux, toutes les télés en mal de sensations fortes, c’est bien celui – dès le mois de juillet – qui consiste à parler du libertinage au Cap d’Agde. On a tout lu, tout vu sur l’échangisme, quand il se mêle au naturisme, dans les dunes du Cap. Tout sauf la réalité.

Parlons peu, parlons cul

Pour les médias les plus voyeuristes, le village naturiste est une mine d’or : des culs qui se promènent sans aucune pudeur, des gens qui parlent ouvertement de leur vie sexuelle « dépravée », c’est le pied pour un sujet racoleur.

article baie des cochons

un des rares bons articles sur la Baie des Cochons

Et après tout, pourquoi pas ? Mais encore faudrait-il se pencher vraiment sur le sujet, et arrêter de raconter n’importe quoi. L’éternelle opposition entre naturistes et libertins, comme si on ne pouvait pas être les deux à la fois. Les couples qui vont trop loin dans leurs délires, comme si on ne pouvait pas pratiquer un échangisme raisonnable et joyeux…

Ne cherchez pas : pour les médias, le marronnier du Cap d’Agde est surtout une façon de montrer du cul sans trop se mouiller.

Quand les médias bossent

Sauf que, quand les journalistes font vraiment leur métier, ça change un peu. Ainsi de l’article paru dans Les Inrockuptibles il y a deux ans, avec, d’ailleurs, le concours de cap-libertinage.com. Là, le journaliste s’est fendu d’une vraie visite sur la fameuse partie de la plage dite de la Baie des Cochons et, bien que non naturiste, s’est prêté au jeu. Malgré quelques inexactitudes, le papier rend assez bien compte de la réalité.

plan des clubs libertins du Cap LVL

plan des clubs libertins du Cap sur lavielibertine.fr

Autres bons articles en perspective, le dossier Tous au Cap ! dans lequel s’est lancé le webzine La Vie Libertine, sous la férule d’Esther et Franck, un couple libertin qui connait très bien les réalités et les subtilités du libertinage au Cap d’Agde. A lire absolument.