Extasia PinetA quelques encablures du Cap d’Agde, direction le Bassin de Thau, vous trouverez l’un des plus beaux et des plus vastes clubs libertins de France : l’Extasia Pinet. Même si ça fait une trotte, comme on dit, le déplacement vaut le coup, puisqu’il s’agit sans aucun doute possible d’un des meilleurs clubs libertins aux alentours du quartier naturiste, si ce n’est le meilleur.

Première précision : ce reportage a été effectué en sison, pendant un week-end (un samedi soir, exactement). En semaine, même en saison, la fréquentation du club l’Extasia Pinet est plus irrégulière : parfois peu de monde, parfois bondé… Allez savoir pourquoi ?

Sans doute le fait de la météo, puisqu’une bonne partie du club (pour ne pas dire la meilleure) se trouve de fait en plein-air. Il s’agit du Petit Bois, un lieu qui ne vous est pas toitalement étranger si vous êtes des fans des blogs libertins ou de la littérature échangiste. Et pour cause, ce lieu à l’intérieur du club est culte. Rien de moins.

On arrive à l’Extasia Pinet en voiture, et en couple. On y dîne éventuellement (coordonnées sur la page Aux alentours du Cap d’Agde). En tout cas on pénètre dans un domaine viticole plutôt cossu, amùénagement plus qu’agréablement en lieu de débauche libertine.

Une piste de danse en extérieur, animée par un (bon) DJ résident, des coins-câlins à l’étage, où hygiène et un certain sens esthétique sont présents, et surtout le fameux Petit Bois où, le samedi soir en particulier, se vivent des aventures libertines absolument hors du commun.

L’Extasia Pinet son Petit Bois

Imaginez un peu : au beau milieu de ce petit bois se tiennent des tentes. Certaines sont éclairées. D’autres non. Dans l’une d’entre elles, les couples se pressent et se pelotent les uns les autres dans une quasi-obscurité propice aux couples débutants ou timides. C’est l’attraction la plus marquante de la soirée. Couples exigeants sur le plan du physique, s’abstenir : on est là pour s’amuser, et vivre une expérience sensorielle et érotique à part.

Si ce genre d’attouchements vous rebutent, pas de soucis : il vous reste les canapés étranges du Petit-Bois ainsi que deux tentes diversement éclairées. Et puis, bien sûr, les coins-câlins de l’Extasia – en intérieur, cette fois – où rien ne manque : des lits ouverts aux yeux de tous, des coin fermés par un rideau, un espace salle de bains confortable, bref, tout ce qu’il faut au couple libertin pour s’amuser en toute quiétude.